Christophe Bident
La vie versée dans les récits

On aime souvent croire que Blanchot opposa la littérature à la vie, maintint l’œuvre dans la limite des jeux formels, méprisa l’anecdote et priva l’écrivain, à commencer par lui-même, du moindre trait biographique. Cela n’a jamais été vraiment le cas. Si Blanchot affirma que « sa vie est entièrement vouée à la littérature et au silence qui lui est propre », cela signifie aussi que la vie, à commencer par la sienne, est entièrement versée dans la littérature. Ce livre mesure les enjeux intimes, psychologiques, historiques, politiques, esthétiques et littéraires d’une telle conception. Il s’écrit comme une fiction documentée, qui propose l’histoire d’une écriture accueillant la vie tout en disposant d’elle, chez Blanchot, même chez Blanchot, et au-delà.

 

 

 

 

 

11 octobre 2021
208 pages
19 € / 22 CHF

Francis Cohen
Le Daiveland 

Le Daiveland est un espace de pivotement qui entraîne avec lui celui qui y entre et suppose que le mot qu’il lit est en cours de rotation. Tout d’abord, est-ce possible ? Ensuite, qu’est-ce que le mot écrit et lu peut engendrer ? Chaque livre, chaque phrase, chaque vers de Jean Daive est une expérimentation pour provoquer le détour, le retour de la poésie. Lire, est-ce être provoqué ? Qu’est-ce qui se provoque ?

 

 

 

15 mars 2021
168 pages
18 € / 22 CHF